A qui dois-je parler de mon chien?

Il est très important que vous partagez les informations sur votre chien atteint avec les personnes qui ont un intérêt dans son pedigree.  De toute évidence, l’éleveur de votre chien est la première personne qui a besoin de savoir, dans le cas l’un des parents de votre chien est encore utilisé activement dans leur programme d’élevage.  Ensuite, en fonction de votre relation avec votre éleveur, vous devez coordonner vos efforts pour aviser le propriétaire de l’étalon ainsi que les propriétaires des frères et sœurs et demi-frères et sœurs.  Idéalement, la tâche de prévenir les propriétaires des frères et sœurs doit être fait par l’éleveur, car peu de propriétaires des chiots vont connaître ou avoir des relations avec les propriétaires des frères et sœurs de leur chien, donc c’est la raison qu’il est important d’avoir un éleveur honnête qui vous soutien pour aider.  Si par hasard votre éleveur n’est pas honnête ou qu’il ne vous soutien pas et vous indique qu’il ne veut pas partager cette information avec le propriétaire de l’étalon ni les propriétaires des frères, sœurs, demi-frères et sœurs, ça sera à vous de prendre contact avec les propriétaires que vous connaissez, pour leur donner l’information.   Ça sera délicat, mais l’information est importante, et on espère qu’ils seront reconnaissants que vous leur ayez dit la vérité.

Après les propriétaires des apparentés de votre chien, un autre lieu probablement également utile pour partager votre information et fournir des échantillons de sang serait les études de recherche sur l’épilepsie chez l’Aussie qui sont actuellement en cours.  IL EST IMPERATIF QUE NOUS AIDONS LES CHERCHEURS A NOUS AIDER, POUR SAUVER LE BERGER AUSTRALIEN QUE NOUS CONNAISSONS.  Les chercheurs vont garder vos données en toute confidentialité.

Un autre groupe de personnes avec qui vous devriez partager l’information est toutes les parties intéressées qui pourrait vous contacter pour faire de la recherche de pedigrees.  Comme mentionné ailleurs dans ce site, ces personnes sont le plus souvent honnêtement à la recherche d’informations pour les aider à prendre des décisions de reproduction éclairées, ils ne sont généralement pas dans une chasse aux sorcières.  Ils sont à la recherche d’informations, pas de munitions, et votre information peut être la seule pièce qui fait la différence !

Enfin, si vous connaissez les parents ou le pedigree de votre chien, envisagez de soumettre la documentation diagnostic de votre chien à la base de données ouverte sur la santé IDASH.

Posted in: J’ai un chien qui a des crises