Les Ergots

Rev. Mars 2014

Les ergots sont les cinquièmes orteils sur les pattes avant ou arrière. Ils apparaissent sur ​​le côté de la jambe et ne touchent pas le sol quand le chien est dans une position normale. Les doubles ergots arrière sont obligatoires dans certaines races. Parfois, un chien peut avoir de triples ergots arrière. Les ergots multiples à l’avant sont anormaux. Les ergots arrières sont anormaux pour les membres de la famille des canidés en général (loups, renards, etc.), mais se produisent chez les chiens domestiques. Qu’ils soient «normal» ou non dépend de la race. Ils ne sont pas normaux chez les Aussies. Tous les Aussies ont des ergots à l’avant. Il n’existe pas de statistiques sur les ergots à l’arrière, mais ils ne semblent pas communs. Cependant, ils se produisent évidemment assez souvent – ou au moins historiquement – pour qu’ils méritent une mention exigeant leur retrait dans les standards de la race.

Les ergots avant sont autorisés à être enlevés par les standards de la race, mais ne devrait pas l’être pour des raisons fonctionnelles. Les ergots arrière, des vestiges du premier orteil, sont presque toujours non fonctionnels et doivent être enlevés dans les races où ils ne sont pas obligatoires (y compris les Aussies.) Les ergots arrière, généralement,  ne s’attachent pas aux autres os des jambes arrière.  Ils sont enfermés dans des lambeaux de peau qui ressort de la jambe et ont une absence de continuité avec le reste de l’ossature. Sur le terrain, ils peuvent s’accrocher sur des choses et se déchirer.

Dans de rares cas, les chiens peuvent avoir des ergots arrière fonctionnels.  Le Chien Norvégien de Macareux a un ou deux ergots arrière qui fonctionnent.  Il y a des cas d’ergots arrière qui fonctionnent avec une fixation squelettique et musculaire signalés chez les Aussies, mais ça reste des cas rares.   Ils peuvent être hérités et doivent être considérés comme étant un défaut, mais parce qu’ils sont intégrés dans la structure musculo-squelettique de la jambe arrière, ils ne doivent pas être enlevés sans cause médicale.

 Les gens enlèvent les ergots avant pour faciliter le toilettage ou pour donner à la jambe avant un aspect plus lisse ;  certains estiment qu’ils présentent un risque inutile de blessure pour les chiens de travail en terrain accidenté. Les standards de race le permettent, mais il y a une raison convaincante pour ne pas les enlever. Les ergots avant sont l’équivalent de nos pouces. Même si ces orteils ne touchent pas le sol quand un chien est debout ou au trot, ils sont fonctionnels et stabilise l’articulation carpien (poignet), notamment lors d’un déplacement à grande vitesse ou pendant des virages serrés. Ils sont utilisés pour l’auto- toilettage et aide à stabiliser les objets qu’un chien pourrait tenir entre ses pattes avant en position couchée. Toutes les espèces canins sauvage sauf un (le Chien Sauvage d’Afrique ou Loup Peint) ont des ergots à l’avant, y inclus tous ceux  liés aux chiens domestiques.

Le retrait des ergots avant peut avoir une influence sur la santé : des chiens actifs qui ont eu les ergots avant enlevé sont sujets à développer de l’arthrite à l’articulation carpienne, parfois suffisamment sévère et précoce pour mettre fin à une carrière sportive ou de travail.

Traduit par Corine Graham