Effondrement Induit par l’Exercice

Août 2013

 

Effondrement Induit par l’Exercice (EIC)  est un trouble neurologique dans laquelle l’exercice intense peut déclencher un épisode d’effondrement.  Une forme d’EIC a été identifiée dans le Labrador ainsi que plusieurs d’autres races.  Le type vu chez les Bergers Australiens est différent, car il est le plus souvent observé dans le Border Collie et est souvent appelé « Border Collie Effondrement ».  Plusieurs race de type colley sont touchés.  D’autres noms pour la maladie sont l’hyperthermie induite par l’exercice, les crises de stress, et les « vacilles ».

Les chiens avec la forme d’EIC du Border Collie seront désorientés, confus, vont tituber, ou même tomber au sol après quelques minutes d’exercice vigoureux.  Lors d’un épisode le chien fera des mouvements verticaux exagérés de ses jambes en marchant.  S’il tourne, les jambes peuvent se croiser.  Il peut aussi trainer ses pieds au sol.  Des températures élevées, une excitation élevée chez le chien et l’intensité de l’exercice peuvent tous contribuer au déclenchement d’épisodes.  Quelques-uns ne montreront pas de signes jusqu’à quelques minutes après l’exercice.  Les épisodes peuvent durer de quelques minutes à une demi-heure, après quoi le chien redevient normal.  L’activité devra être limité pour les chiens atteints et s’il été active dans des concours sportifs, il devrait être mis à la retraite.  Cette forme d’EIC est probablement hérité, mais il n’y a actuellement aucune information précise sur la façon dont c’est hérité ou quels gènes pourraient être impliqués.  Comme il est différent de la forme vu chez les Labradors, le test ADN pour l’EIC du Labrador ne peut pas être utilisé chez les Aussies.  Les chiens atteints devraient probablement être retirés de la reproduction et ne devraient surtout pas être marié proche sur leurs propres pedigrees ni avec des chiens qui ont des apparentés atteints.

Traduit par Corine Graham