Mutation du gène Sensibilité Médicamenteuse

Rév. Mars 2013

 

Portant même une seule copie de la mutation du gène appelé Sensibilité Médicamenteuse (MDR1) peut rendre un chien sensible à certains médicaments, parfois au point d’une maladie neurologique grave ou la mort.  Heureusement, il existe un test ADN extrêmement précis qui vous permettra de savoir si votre chien a cette mutation.

La mutation est si commun chez les Bergers Australiens (environs la moitié ont au moins une copie) que tous les Aussies, même les croisés Australiens doivent être testés.  Il n’y a qu’une seule exception : si les deux parents d’un ont été testés et sont indemnes (pas de copies de la mutation), ils ne peuvent pas transmettre le gène et leur progéniture n’aura pas besoin d’être testé.  Le test n’a besoin d’être effectuée qu’une seule fois.

Si le résultat de test de votre chien montre qu’il a une ou deux copies de la mutation, gardez une copie des résultats et une copie de la liste des médicaments dans son dossier.  Remettez une copie de ces deux documents à tout vétérinaire qui traite votre chien et demandez-lui/elle de les placer dans le dossier de votre chien et de ne jamais administrer l’un des médicaments énumérés sans votre autorisation formelle

L’Ivermectine a été le premier médicament reconnu pour provoquer une réaction, mais il n’est pas le seul.  L’ivermectine à faible dose, comme dans les médicaments pour les vers de cœur, ne provoquera pas une réaction.  D’autres médicaments communs à éviter sont l’acépromazine (un tranquillisant) et l’Imodium.  Heureusement, il existe des médicaments alternatifs qui sont disponible si votre chien en a besoin.

Ce site offre une médaille « alerte médecin » pour les chiens MDR1 et a une liste plus vaste de médicaments, y compris les noms alternatifs et génériques : www.busteralert.com.

 

Faites testez votre Aussie pour les MDR1.  Sa vie pourrait en dépendre !

Traduit par Corine Graham