Artères Hyaloïdiennes

Artère hyaloïdiennes (rouge)

Artère hyaloïdiennes (rouge)

Mai 2013

 

Les artères hyaloïdiennes sont des structures fœtales qui nourrissent la surface de la lentille pendant son développement, qui s’étendent de la papille optique jusqu’au centre de la partie postérieure de la lentille. Parfois, tout ou partie de ce vaisseau persistera (artère hyaloïdienne persistante si en entier ou vestige hyaloïdienne si partiel), parfois il transportera du sang (artère hyaloïdienne évidente).  Certaines artères hyaloïdiennes persistantes disparaitront au cours des premières semaines de vie.  Habituellement, ce sont des défauts bénins et elles n’ont aucune incidence sur la vision, mais parfois une cataracte sera associée avec la fixation à la lentille.  Ces cataractes peuvent progresser jusqu’à ce que le chien devienne aveugle dans l’œil atteint.

Les artères hyaloïdienne ne sont pas considérées comme un problème héréditaire, mais leur association avec des cataractes et la fréquence avec laquelle elles se sont produites chez les chiens qui faisaient partie de l’étude sur l’AOC au début des années 1990 et raison pour s’inquiéter.  Jusqu’au moment que l’héritabilité, ou son absence, est clairement établie, la mise en reproduction d’un chien avec une cataracte associée à une artère hyaloïdienne devrait être découragée.  Si un chien a une artère hyaloïdienne, il faut sélectionner des partenaires pour lui qui ne sont pas nés avec des artères hyaloïdiennes et qui ne sont pas porteur d’AOC.

Traduit par Corine Graham