PHPV/PTVL

Août 2013

 

PHPV/PTVL signifie une persistance et hyperplasie du vitré primitif/lentis persistant du vasculosa de tunica.  La PHPV est une malformation congénitale, ce qui signifie qu’elle est présente à la naissance.    Elle est due à des anomalies dans le développement et la régression de l’artère hyaloïde.  L’hyaloïde est une structure du fœtus qui est nécessaire avant la naissance pour le bon développement du cristallin.  Il est censé disparaître quand le chiot est né.  Parfois, cela ne se produit pas, au moins en partie, et c’est alors appelé un reste d’hyaloïde.

Les anomalies de la PHPV impliquent l’arrière du cristallin et incluent parfois un lentis persistant du vasculosa de tunica (PTVL), quand le tissu vasculaire à l’arrière du cristallin (relié au départ à l’hyaloïde) ne disparaît pas.  La corrélation entre la PHPV/PTVL et les restes d’hyaloïde n’est pas connue.  La PHPV/PTVL peut entrainer des troubles visuels et est parfois associée à d’autres anomalies oculaires.  Elle ne réussira pas un examen oculaire.

La PHPV/PTVL est reconnu comme héréditaire chez certaines races, mais la mode de transmission n’a pas été identifiée dans les races étudiées jusqu’à présent.  La très faible incidence chez les Aussies peut indiquer qu’elle n’est pas héréditaire dans cette race.  Pour être prudent, il faut le considérer comme un défaut majeur.  Mettre en reproduction un chien atteint, surtout s’il a une perte de vision, n’est probablement pas conseillé.  Si le chien ou les apparentés proches sont mis en reproduction, il faut éviter d’utiliser des partenaires qui ont une PHPV/PTVL ou qui ont des antécédents familiaux de la maladie.  Evitez également les chiens qui ont eu des hyaloïdes persistants, car la PHPV/PTVL est associée à l’artère hyaloïde.

Traduit par Corine Graham