Maladie de von Willebrand

Mai 2013

 

La maladie de von Willebrand (mvW) est une maladie de la coagulation sanguine semblable à l’hémophilie et c’est extrêmement rare chez les Aussies.  La maladie peut être secondaire à une maladie de la thyroïde, qui est très commun.  Les symptômes de la mvW peuvent varier de périodiquement problématique jusqu’à engager le pronostic vitale.  Il existe trois formes de la mvW primaire, Types I, II et III, le Type I étant le moins grave et le Type III le plus grave.

Il existe des tests ADN pour la mvW qui peuvent être utilisés pour confirmer le diagnostic.  Votre vétérinaire va peut-être utiliser un test sanguin en premier.  Des tests de ce genre ne sont pas aussi noirs et blancs que les tests ADN ; les résultats ne vont pas vous dire le génotype du chien.  Toutefois, si le résultat est dans la marge normale le chien est presque certainement indemne.  Si le résultat est limite, le chien peut ou ne peut pas être un porteur.  Compte tenu de la rareté de chiens atteints de cette maladie dans cette race, je serais enclin à ne « pas » tester à moins qu’il y a un apparenté qui a été diagnostiqué avec une mvW primaire.  Le test ADN confirmera le diagnostic.

Si votre Berger Australien est diagnostiqué avec la mvW, nous vous conseillons fortement de faire tester sa fonction thyroïdienne si cela n’a pas déjà été fait.  S’il y a une maladie de la thyroïde sous-jacente, la mvW vient probablement de là et le traitement de la maladie primaire pourra peut-être soulager les symptômes de la mvW.  Si le chien a une mvW primaire, ses apparentés proches qui sont reproducteurs doivent être testés afin que leur statut soit connu.

Traduit par Corine Graham