La dysplasie rénale

Mai 2013

 

La dysplasie rénale (RD), parfois appelée dysplasie rénale juvénile, est une maladie du développement du rein.  Des sections d’un ou des deux reins ne parviennent pas à murir correctement, réduisant la fonction rénale.  Dans les cas graves, où une partie importante des reins est touchée, la maladie commence tôt dans la vie et est toujours mortelle.  Les chiens avec des quantités moindres de tissus anormaux peuvent ne pas commencer à montrer des signes de la maladie avant l’âge adulte.  Selon la quantité de chaque rien affectée, la maladie peut être fatale ou le chien présentera peut être jamais de signes manifestes de la maladie rénale, bien que sa fonction rénale diminuée pourrait contribuer à une durée de vie réduite.   Les chiens avec un seul rein affecté (situation très rare) peuvent vivre une vie normale sans signes de maladie. 

Cette maladie survient probablement d’une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux.  Les facteurs environnementaux n’ont pas été établis, mais une infection par le virus de l’herpès canin chez la mère ou une exposition toxique pendant la gestation ainsi qu’une infection ou un traumatisme du tissu fœtal ont été proposés.  Les symptômes sont variables et peuvent inclure la consommation excessive de l’eau ou une urination excessive, de la léthargie, de l’anorexie, des vomissements, de la diarrhée, des ulcères, des gencives pâles, une faiblesse, un retard de croissance, un mauvais état, un poil rêche, une perte de poids, des cycles de chaleurs anormales chez les femelles.  Certains chiens souffrent de douleurs osseuses significatives.

Un diagnostic probable de RD peut être atteint grâce à un examen vétérinaire ainsi que des analyses de sang et de l’urine, mais la seule façon de confirmer la présence de la maladie est par une biopsie rénale.  Le traitement est principalement par la modification du régime alimentaire et éventuellement des compléments alimentaires spécifiques pour améliorer la fonction rénale.  Dans certains cas, des médicaments peuvent être nécessaire.  Les chiens avec RD doivent avoir un accès illimité à de l’eau fraîche et propre ; les chiens gravement malade peuvent avoir besoin de fluides intraveineuse ou sous-cutanée (sous la peau).  La dialyse rénale et la transplantation sont possibles mais nécessitent des soins cliniques très spécialisées et sont très coûteux.

Même si l’environnement joue un rôle, la RD est hérité.  Les chiens atteints ne doivent pas reproduire.  Si la maladie survient après que la semence d’un mâle atteint a été stockée, elle doit être jetée.  Les apparentés doivent être mariés avec des partenaires sans antécédents familiaux de RD.

Traduit par Corine Graham