Le Merle & la Santé

Août 2013

 

Les chiens qui ont deux copies de la version merle d’un gène appelé Silv, « doubles merles », ont presque toujours des yeux anormalement développés et sont souvent aveugle.  Les merles normaux, ceux avec un seul exemplaire du gène, n’auront pas ces défauts.  Les doubles merles peuvent également être sourds à cause du manque de pigmentation dans l’oreille interne.  Les marquages blanches sur ou autour des oreilles sont associées à cette forme de surdité et le même mécanisme provoque la surdité chez les doubles merles mais avec une base génétique différente.

Les zones de marquages blanches,  prononcées dans de nombreux doubles merles incluant la plupart d’entre eux chez les Bergers Australiens, couvrent la peau rose.  Si la peau est exposée (pourtour des yeux, les babines, la truffe) ou les zones faiblement couvertes de poils (parfois le haut et bout du museau) il y a un risque de dommages par l’UV du soleil si le chien passe beaucoup de temps sous le soleil intense. 

Bien qu’il existe des suggestions dans les journaux scientifiques datant de plusieurs décennies en arrière que les doubles merles sont plus sujets à une variété de problèmes de santé autres que ceux mentionnés ci-dessus, en particulier le cœur et les problèmes digestifs, il semble que ces  informations sont inexactes.   Les maladies observées dans ces anciennes études étaient probablement des artefacts d’un groupe de chiens en particulier plutôt que le fait qu’ils étaient des doubles merles.

Certaines personnes appellent les doubles merles des « blancs létales ».  C’est inexact.  Les maladies génétiques létales tuent généralement l’individu avant qu’il n’atteigne l’âge où il peut reproduire.  Ce n’est clairement pas le cas avec les doubles merles.  Cela dit, ces chiens sont gravement handicapés.  Ils ne doivent pas reproduire et il est conseillé d’éviter les mariages entre merles dont ils sont issus.

Traduit par Corine Graham